Boîte à outils

Retour

La reconversion professionnelle après 50 ans

Article de fond -

Management : 2nde partie de carrière

Le cap des cinquante ans marque souvent une période de réflexion et de nouveaux départs. Face à cette situation, des acteurs et dispositifs existent pour aider dans la démarche de reconversion.

Plusieurs solutions adaptées peuvent être proposées, telles que :

  • Le Conseil en Évolution Professionnelle (CEP) : un service d’orientation et d’accompagnement gratuit proposé par l’État pour aider à élaborer un projet de reconversion et à choisir un nouveau métier.

Pour plus d’informations, cliquez ici.

  •  Le bilan de compétences : un service payant, souvent financé par le Compte Personnel de Formation (CPF), qui permet d’identifier les forces, les faiblesses et les compétences en fonction des besoins du marché du travail.

Pour plus d’informations, cliquez ici.

  • Le coaching de transition : une démarche pour faire un bilan approfondi des compétences et des aspirations en vue d’un changement de métier.

Formation

Une formation est souvent nécessaire pour réussir sa reconversion professionnelle. Les seniors peuvent bénéficier de leur expérience passée et privilégier les formations courtes ou les transferts de compétences. Pour ceux qui n’ont pas de diplôme, la Validation des Acquis de l’Expérience (VAE) peut être une bonne option.

Comment financer sa reconversion professionnelle ?

  • Le CPF assure à toute personne active la possibilité d’accumuler des droits à la formation dès son intégration sur le marché de l’emploi et jusqu’à ce qu’elle atteigne l’âge de la retraite, afin de les utiliser tout au long de sa carrière professionnelle.

Pour plus d’informations, cliquez ici.

  • Le PTP est un dispositif permettant aux salariés de se reconvertir.

Pour plus d’informations, cliquez ici.

  • Les plans de développement des compétences des employeurs permettent aux salariés de suivre des actions de formation à l’initiative de leur employeur

Pour plus d’informations, cliquez ici.

  • L’AREF (Aide au Retour à l’Emploi Formation) est une rémunération accordée aux demandeurs d’emploi indemnisés à l’ARE durant leur formation.

Pour plus d’informations, cliquez ici.

  • L’AIF (Aide Individuelle à la Formation) est une aide au financement de la formation. Elle peut prendre en charge soit la totalité du coût de la formation, soit être en complément d’autres financements.

Pour plus d’informations, cliquez ici.

  • Le contrat de professionnalisation pour les seniors est un contrat de travail qui combine l’expérience professionnelle en entreprise avec une formation pratique et théorique. Grâce à cela, le salarié peut bénéficier d’une formation personnalisée ou obtenir une qualification reconnue.
  • L’AFPR permet la mise en place d’une formation de préparation à une prise de poste. Elle finance en partie les frais engagés pour une formation réalisée en interne ou en organisme extérieur.

Pour plus d’informations, cliquez ici.

  • Le Pro-A permet au salarié de changer de métier ou de profession ou de bénéficier d’une promotion sociale ou professionnelle.

Pour plus d’informations, cliquez ici.

  • La RFPE est une rémunération qui peut être accordée aux demandeurs d’emploi qui ne reçoivent pas d’allocation durant leur formation.

Pour plus d’informations, cliquez ici.

  • Le chèque formation permet d’obtenir une qualification nécessaire à la concrétisation d’un projet professionnel ou d’accompagner un retour à l’emploi suite à un licenciement économique.

Pour plus d’informations, cliquez ici.

Sources : Transition Pro / Indeed / Ministère du travail de la santé et des solidarités / Service Public / France Travail / Région Hauts-de-France